Liberté, Egalité, Solidarité !

Depuis 1980, la Fédération Française des Motards en Colère défend, sans corporatisme, la pratique du deux-roues motorisé.

Dans un esprit de responsabilité et de solidarité, elle s'investit notamment pour le partage de la route, la sécurité routière ou encore le développement de la prévention et de la formation.

La FFMC est une association sans but lucratif (loi du 1er juillet 1901)

Elle est présente sur le territoire national au travers de ses antennes départementale. (FFMC 64 pour les Pyrénées Atlantiques)

Elle est présente à l'échelle européenne via la Fédération Européenne des Association Motocyclistes (FEMA)

La direction de la FFMC est assurée par un collectif de bénévoles élus, lequel s'appuie sur une structure salariées de cinq personnes

Les antennes départementales fonctionnent exclusivement avec des bénévoles.

Attentive à préserver son indépendance, la FFMC ne dépend d'aucune subvention de fonctionnement. Elle est financée quasi exclusivement par les cotisations de ses membres.

Histoire de la FFMC

A la fin des années 70, rouler à moto relève du défi : image de marque déplorable, infrastructures routières dangereuses, primes d'assurance exorbitantes et réglementations incohérentes...

Dans ce contexte déjà difficile, l'instauration d'une vignette fiscale pour les motos va mettre le feu aux poudres et cristalliser la colère des utilisateurs. Dans toute la France, des manifestations s'organisent et les associations de motards se regroupent pour donner naissance, le 23 janvier 1980, à la Fédération Française des Motards en Colère.

Les motards en colère vont rapidement lancer une souscription qui va permettre de créer la Mutuelle des Motards. Puis, pour répondre aux besoins des usagers de deux-roues motorisés, ils vont fonder les éditions de la FFMC (qui publient notamment Moto Magazine), la FFMC loisirs ainsi que l'Association pour la Formation Des Motards (AFDM)

L'ensemble de ces structures constitue aujourd'hui le mouvement FFMC qui défend les valeurs du monde moto : Liberté, Egalité, Solidarité !

UNE FORCE DE PROPOSITION

Auprès des institutionsEn siégeant au sein de différentes instances consultatives (Conseil National de la Sécurité Routière, Conseil Supérieur de l'Education Routière, Comité des Usagers de la Route), et en participant aux travaux ministériels (circulation inter-file, concertation nationale sur le deux-roues motorisé...), en intervenant en tant qu'expert dans des conférences officielles (rencontres parlementaires, séminaires de sécurité routière, la FFMC contribue aux études pour l'amélioration de la prise en compte des usagers de deux-roues motorisés.

Auprès des élus : A chaque projet de loi nationale ou de réglementation européenne, la FFMC et ses antennes proposent aux élus des éléments de réflexion afin de leur permettre de dépasser les préjugés communs. 

UNE FORCE DE CONTESTATION

La FFMC s'est faite connaître au travers des manifestations de grande ampleur qu'elle est capable d'organiser rapidement lorsque les circonstances l'exigent. En mobilisant systématiquement plusieurs dizaines de milliers de motards, ces manifestations pacifiques mais déterminées permettent de répondre à une situation de blocage.

Ces mouvements citoyens témoignent de la solidarité qui existe entre les utilisateurs de deux-roues motorisés et de leur détermination à ne pas se laisser imposer des réglementations absurdes ou inadaptées.

DES COMBATS & DES VICTOIRES

En 38 ans d'engagement, la FFMC et ses adhérents ont su faire aboutir un grand nombre de revendications : abandon de la vignette moto, réduction du tarif des autoroutes, doublement des rails de sécurité dans les zones dangereuses, élaboration d'une norme officielle sur les dispositifs antivols, obtention d'un agrément de la part de l'éducation nationale afin de pouvoir intervenir en milieu scolaire (ERJ), retrait du projet d'obligation d'allumage des feux de croisement le jour pour les automobilistes, abandon du brassard et du gilet jaune, suppression de la procédure véhicules endommagés et du bridage "100 cv"...

Cependant, la FFMC reste mobilisée sur de très nombreuses revendications aussi fondamentales que la liberté de circuler, la meilleure prise en compte des deux-roues motorisés dans les politiques de mobilité et de sécurité routière, la TVA réduite sur les équipements de sécurité, l'abandon du contrôle technique, la liberté de personnalisation des véhicules, l'ouverture des circuits au plus grand nombre, la reconnaissance de la circulation inter-files...ET aujourd'hui l'abandon du 80 km/h

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

Le Mouvement FFMC :
La FFMC
est membre de la
Toute reproduction, même partielle du contenu ou de la structure de ce site est strictement interdite 
Contact : webmaster@ffmc64.fr
Fédération Française des Motards en Colère des Pyrénées Atlantiques (FFMC 64)  - 10 rue Pierre Gilles de Gennes - 64140 LONS